Top bonus
winamax poker Winamax est une très bonne salle. Patrick Bruel en est l'ambassadeur.
Profitez du bonus Winamax de 500€ à l'inscription.

everest poker Everest Poker est une salle très réputée en France !
Profitez du bonus 500€ lors de votre inscription.

pmu poker PMU Poker s'est placé comme un des leaders sur le marché !
Profitez du bonus cash de 30€ à l'inscription.

Nos Derniers Dossiers

Poker sur Mac

 

Découvrez avec notre dossiers les salles de poker compatibles pour mac.



Un Joueur au Hasard

Vikash Dhorasoo

La reconversion du joueur de football Vikash Dhorasoo en joueur de poker est effective : accueilli par le Team Winamax en 2008, il multiplie les performances...

Poker en ligne : comme au Rugby, l'Italie domine la France

Poker en ligne : comme au Rugby, l'Italie domine la FranceA l'image de l'Equipe de France de Rugby qui s'est inclinée ce week-end à Rome dans le cadre du Tournoi des Six Nations, il ressort de la comparaison des chiffres d'affaires des marchés français et italiens que l'Italie domine également la France en matière de Poker en ligne. En effet conformément à sa logique d'Européanisation, l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne vient de publier un document comparatif.

Toutefois, ladite comparaison concernera exclusivement le montant du Produit Brut des Jeux au cours de l'année 2012 car l'autorité de régulation italienne (AAMS) a choisi de ne pas communiquer sur tous les chiffres. Il nous appartient donc de préciser que le Produit Brut des Jeux correspond à la différence entre les dépenses consenties par les joueurs et les gains reversés à ces derniers par les opérateurs.

Dès lors, il apparaît que les opérateurs ont généré un Produit Brut des Jeux de 297 millions d'€uro sur le marché Français du Poker en ligne alors qu'il a été de 360 millions d'€uro sur le marché Italien. Il est par ailleurs intéressant de remarquer que cette différence est encore plus significative s'agissant des Tournois de Poker (109 millions d'€uro en France et 151 millions d'€uro en Italie) car elle reste modérée concernant le Poker en Cash Game (188 millions d'€uro en France et 209 millions d'€uro en Italie).

De plus afin de voir des motifs d'espoir dans cette comparaison très nettement à l'avantage de l'Italie, il faut noter que la France connaît une croissance de 4% à 698 millions d'€uro s'agissant de toutes les activités entrant dans le périmètre de la régulation opérée par l'ARJEL alors que l'Italie accuse une baisse de 11% à 545 millions d'€uro. Même si elle s'explique essentiellement par la popularité des paris hippiques en France, cette tendance générale se retrouve aussi spécifiquement dans le secteur du Poker en ligne ce qui est donc plutôt encourant à l'échelle hexagonale. 

Par Antoine le 04/02/2013 | Catégorie Poker en France

Une Bagarre dans la Maison du Bluff [Vidéo]

Une Bagarre dans la Maison du Bluff [Vidéo]En dépit de la volonté des producteurs de l'émission de favoriser la thématique du Poker face à celle de la télé-réalité, l'enfermement des candidats est de nature à provoquer des réactions parfois difficilement compréhensibles chez certains d'entre eux.Il est alors impossible pour la production de ne pas tenir compte de ces évènements dans la mesure...

Full Tilt Poker : la réaction de l'ARJEL

Full Tilt Poker : la réaction de l'ARJELAlors que nous évoquions longuement hier la fermeture provisoire de Full Tilt Poker sur la scène internationale en raison du retrait de sa Licence par l'Alderney Gambling Control Commission (AGCC). Les joueurs Français s'interrogent sur l'avenir de la version hexagonale dans la mesure où elle semble affectée par ladite décisionNéanmoins conformément...

Poker : coopération entre la CNIL et l'ARJEL

Poker : coopération entre la CNIL et l'ARJELSi le rôle de l'ARJEL est parfaitement identifié dans le cadre de l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent et de hasard en ligne, ce n'est pas nécessairement le cas de celui de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). C'est pourquoi, l'ARJEL ainsi que la CNIL ont récemment publié...