Top bonus
winamax poker Winamax est une très bonne salle. Patrick Bruel en est l'ambassadeur.
Profitez du bonus Winamax de 500€ à l'inscription.

everest poker Everest Poker est une salle très réputée en France !
Profitez du bonus 500€ lors de votre inscription.

pmu poker PMU Poker s'est placé comme un des leaders sur le marché !
Profitez du bonus cash de 30€ à l'inscription.

Nos Derniers Dossiers

Poker sur Mac

 

Découvrez avec notre dossiers les salles de poker compatibles pour mac.



Un Joueur au Hasard

Vikash Dhorasoo

La reconversion du joueur de football Vikash Dhorasoo en joueur de poker est effective : accueilli par le Team Winamax en 2008, il multiplie les performances...

Nouveau scandale pour Full Tilt Poker

Nouveau scandale pour Full Tilt PokerAlors que tout le monde du Poker est impatient de connaître la décision de l'Alderney Gambling Control Commission (AGCC) à propos de la réouverture de Full Tilt Poker dont elle a antérieurement suspendu la Licence, la Justice Américaine vient de dévoiler une nouvelle affaire.

Particulièrement accablante pour les dirigeants de la salle de Poker en ligne.

Néanmoins préalablement à l'évocation de ce nouveau scandale, il convient de revenir rapidement sur la question de la suspension provisoire de la Licence de Full Tilt Poker sur le marché international du Poker en ligne.

1 : La suspension provisoire de la Licence de Full Tilt Poker

Fort de son statut de deuxième plus grande salle de Poker en ligne à travers le monde derrière l'indéboulonnable Poker Stars, Full Tilt Poker semblait connaître une ascension fulgurante et préparer des projets de grande envergure. Dans l'optique du développement de son activité autour du Poker en ligne, Full Tilt Poker s'appuyait sur une Licence délivrée par l'Alderney Gambling Control Commission puisque son siège social est situé à Alderney qui est une île Anglo-normande plus connue pour son attractivité fiscale que sa propension au tourisme.

Toutefois sur le fondement des dispositions de l'article 47 de son règlement, l'Alderney Gambling Control Commission (AGCC) a été contrainte de procéder à la suspension provisoire de la Licence accordée à Full Tilt Poker. En effet à l'occasion de la désormais mythique journée du Black Friday, le Bureau du Procureur Général du District de New-York a demandé la fermeture immédiate de la société éditrice de Full Tilt Poker à l'égard de laquelle il reproche des faits de fraude bancaire, de blanchiment d'argent et d'organisation illégale de jeux d'argent. Dès lors depuis cette période Printanière, plusieurs audiences se sont déroulées devant l'Alderney Gambling Control Commission pour envisager les conditions d'une réouverture de Full Tilt Poker qui accuse un déficit d'environ 300 millions d'eurouro. Néanmoins, cette décision devrait intervenir très prochainement puisque l'audience ultime a démarré le Lundi 19 Septembre 2011 au sein de l'hôtel Riverbank Park Plaza situé à Londres.

En outre s'agissant du marché hexagonal, la société REKOP LIMITED n'est toujours pas en mesure d'exercer ses activités autour du Poker en ligne puisque l'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL) a récemment prorogé sa suspension : "La suspension de l'agrément n°0029-PO 2010-07-26 prononcée en vertu de la décision n°2011-066 du 4 juillet 2011 du collège de l'Autorité de régulation des jeux en ligne est maintenue".

2 : L'émergence d'un nouveau scandale autour de Full Tilt Poker

Conformément à nos propos introductifs, il semblerait qu'un nouveau scandale autour de Full Tilt Poker soit en train d'émerger aux Etats-Unis alors même que tous les joueurs sont actuellement dans l'attente d'une décision de l'Alderney Gambling Control Commission au sujet d'une éventuelle réouverture. A cet égard, il est d'ailleurs intéressant de souligner que le silence actuel de ladite Commission pourrait trouver son fondement dans la révélation de cette nouvelle affaire dont il convient d'étudier précisément les contours.

Ainsi dans cette nouvelle affaire, le Bureau du Procureur Général du District de New-York accuse les fondateurs de Full Tilt Poker d'avoir procédé à une vaste escroquerie au détriment des joueurs fréquentant assidument leurs tables. Il considère effectivement qu'au lieu de conserver les mises effectuées par les joueurs, les fondateurs de cette société les ont détournées à leur profit. Il s'agit d'une terrible accusation qui porte sur plusieurs centaines de millions de dollars puisque seulement 60 millions de dollars étaient disponibles sur les comptes bancaires de l'entreprise au moment de l'intervention du FBI alors même que 390 sont encore dus aux joueurs. De plus, cette escroquerie est d'autant plus troublante qu'elle aurait également bénéficié à certains joueurs professionnels parmi lesquels nous pouvons notamment citer Howard Lederer et Chris Ferguson puisqu'ils se seraient respectivement enrichis à hauteur de 42 et 25 millions de dollars.

C'est pourquoi comme nous pouvons aujourd'hui le lire partout dans la presse internationale, le Bureau du Procureur Général du District de New-York a comparé ce fonctionnement à celui applicable dans une chaîne de Ponzi même si ce n'est pas réellement le cas en l'espèce. Consistant dans la rémunération des investissements effectués par les clients par le biais des fonds récoltés auprès des nouveaux entrants, ce circuit financier frauduleux doit son nom à Charles Ponzi qui fut le premier à mettre en place une escroquerie de la sorte dans les années 1920 à Boston. Par voie de conséquence, il apparaît aujourd'hui pour le moins improbable que les activités internationales de Full Tilt Poker soient reprises par un groupe d'investisseurs tant l'image de cette salle de Poker semble être définitivement écornée

Par Antoine le 21/09/2011 | Catégorie Poker en France

Poker : InsuredPlay, une assurance contre la malchance ?

Poker : InsuredPlay, une assurance contre la malchance ?En dépit de l'existence incontestable d'une grande part de rationalité dans la stratégie mise en œuvre par les joueurs de Poker, ces derniers sont également confrontés au hasard lorsqu'ils pratiquent cette activité. Ce débat autour de l'idée selon laquelle le Poker ne serait pas un jeu de hasard mais plutôt un jeu de stratégie voire d'adresse a toujours...

Poker : coopération Franco-italienne ?

Poker : coopération Franco-italienne ?Si la Loi relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d'argent et de hasard en ligne a été votée en France au mois de Mai 2010, l'Italie bénéficie d'une grande longueur d'avance dans la mesure où elle s'est engagée dans cette voie en 2006En conséquence au regard de la proximité géographique de ces deux...

Poker : diversification de l'offre légale ?

Poker : diversification de l'offre légale ?Alors que le Poker en ligne a fait l'objet d'une légalisation au cours du Printemps 2010, tous ses acteurs aspirent aujourd'hui à une certaine évolution. Alors que les pouvoirs publics ont réalisé un premier bilan au terme de la publication à la fin du mois de Mai d'un rapport rédigé par les députés Jean-François Lamour et Aurélie Filippeti,...