Top bonus
winamax poker Winamax est une très bonne salle. Patrick Bruel en est l'ambassadeur.
Profitez du bonus Winamax de 500€ à l'inscription.

everest poker Everest Poker est une salle très réputée en France !
Profitez du bonus 500€ lors de votre inscription.

pmu poker PMU Poker s'est placé comme un des leaders sur le marché !
Profitez du bonus cash de 30€ à l'inscription.

Nos Derniers Dossiers

Poker sur Mac

 

Découvrez avec notre dossiers les salles de poker compatibles pour mac.



Un Joueur au Hasard

Tom Dwan (Durrr)

Tom Dwan est un joueur online de haut vol, plus connu sous le pseudo de « Durrrr ». Malgré son manque de titres, il est déjà à 24 ans une légende du poker...

Jouer les tournois MTT (Tournois Multi Tables)

Jouer MTT
Jouer un MTT ...

Un MTT – MultiTable Tournament – est un tournoi qui commence à une heure fixée au préalable quel que soit le nombre de joueurs inscrits. Cependant, un minima est requis mais il est presque toujours atteint. La plupart du temps, vous êtes confrontés à un millier de participants : plus le buy-in est faible, plus le nombre de joueurs augmente.

Très populaire sur Internet, un MTT se termine lorsqu’une personne a remporté tous les jetons du tournoi. Sa côte attractive s’explique notamment par le gain potentiel, nettement supérieur aux cashgames et aux sit’n go : avec un faible prix d’entrée, le vainqueur peut multiplier sa mise jusqu’à 200 voire 300 fois.

Les différences avec le Cashgame :

Un MultiTable Tournament diffère d’un cashgame en trois points :

- La mise de départ est fixée dès le début sans avoir la possibilité de la recharger en cours de jeu. La perte du tapis signifie l’élimination du tournoi.

- La participation à un MTT suppose un investissement total et ininterrompu de sa personne : il faut se préparer à 4-5 heures de jeu.

- Contrairement aux cashgames où les blinds sont fixes, les mises forcées augmentent au fil du tournoi, à l’image de votre tapis.

Dans un tournoi où le rapport entre votre tapis et les blinds évolue régulièrement, le pouvoir d’adapter son jeu en fonction des moments du tournoi est une des clés de la réussite.

Les phases du MTT :

Savant mélange de phases d’attaque et de phases d’attente, les stratégies à adopter ne sont pas les mêmes que vous soyez au début, au milieu, ou à la fin du MTT :

La phase initiale

La phase initiale souligne l’écart entre les petites blinds requises et la taille conséquente et encore homogène, des tapis en jeu. A ce stade du tournoi, le MTT s’apparente au jeu en cashgame et en sit’n go. En raison de la faiblesse des mises forcées, vous pouvez être enclin à jouer plus de mains et au final perdre de gros pot.

Il convient de jouer tight lors de cette phase et d’éviter autant que possible, tous les choix difficiles : un tournoi ne se joue jamais à la phase initiale.

La phase intermédiaire / Phase tardive

Les mises forcées augmentent comme le tapis moyen, faisant sentir sensiblement la différence entre les short-stack et les chipleaders. Si vous comptez parmi les plus petits tapis, vous devez jouer tight et surtout éviter les confrontations avec les « patrons » de la table.

Dans la phase tardive, vous devez appliquer en règle générale la stratégie du Push or Fold. En d’autres termes, si vous décidez de jouer une main, vous ne suivez plus, vous allez directement au all-in.

Bubble

La bulle est une phase capitale du tournoi : elle précède les places payées. La tension généralement se fait bien ressentir : vous ne voudriez pas sortir avant, hein ? Vous allez être confronté à des décisions difficiles. Si vous êtes short-stack, évitez de « gambler » en jouant des mains trop audacieuses.

In The Money

Vous pourriez penser qu’il est temps de souffler mais au contraire, la tension augmente encore, puisque vous êtes désormais à la portée de la table finale. Un élément satisfaisant néanmoins : vous venez de multiplier par 1,5 à 3 fois votre buy-in.

Certains petits tapis vont devenir agressif désirant jouer quitte ou double. La clé est de savoir attendre les bonnes mains et de les jouer de manière très agressive pour qu’elles deviennent très rentables.

Table Finale

Les gains sont enfin intéressants mais ce sont les trois premières places qui payent le plus. Observez vos adversaires afin de ne pas défier le chipleader trop tôt et trop désireux de faire sortir les plus petits tapis à son profit.

Les qualités requises dans un MTT :

Comme souvent au poker, la place de l’observation est primordiale. Notez le timing tell ainsi que toutes les petites informations que vos adversaires distilleront aussi bien dans leur pratique du jeu que dans le chat.

L’adaptabilité est également, un atout indéniable dans un MTT : comme vous avez pu le voir avec les différentes phases mentionnées ci-dessus, pouvoir varier son jeu en fonction des joueurs de votre table est le gage d’arriver loin dans le tournoi.

Enfin, il faudra savamment doser l’audace et l’agressivité avec la patience et le contrôle pour s’assurer peut-être une place payée !

Conseils dans un MTT :

Même si aucune stratégie valable n’est prédéfinie, voici quelques conseils pour s’assurer d’une bonne tenue générale dans un MTT :

Avant la partie

- Evaluez le ratio gain / effort pour déterminer votre participation au tournoi

- Assurez vous d’avoir le temps de le faire (plage de 4 à 5 heures)

- Soyez averti que vous avez peu de chances de gagner de l’argent car beaucoup de variables rentrent en jeu dans un MTT. Cependant, comme à la loterie, vous avez quelques chances…

Au début du tournoi

- La position sur la table et la force des mains sont les deux facteurs importants à considérer.

Au milieu du tournoi

- Faites le point de vos observations sur vos adversaires et résistez face à la frénésie de vie et de mort – classique à une heure de jeu.

- Quand vous changez de table, évaluez la nouvelle situation en notant la taille de chaque tapis, la place du bouton et des mises forcées.

A la Fin de tournoi

- La gestion du tapis devient primordiale alors que tout le monde fait all-in. A ce stade du jeu, les cartes hautes gagnent de la valeur face aux connecteurs assortis.

- Si vous avez un petit tapis, choisissez bien vos mains.

A l’issue du tournoi, sachez apprécier vos gains et votre performance.