Top bonus
winamax poker Winamax est une très bonne salle. Patrick Bruel en est l'ambassadeur.
Profitez du bonus Winamax de 500€ à l'inscription.

everest poker Everest Poker est une salle très réputée en France !
Profitez du bonus 500€ lors de votre inscription.

pmu poker PMU Poker s'est placé comme un des leaders sur le marché !
Profitez du bonus cash de 30€ à l'inscription.

Nos Derniers Dossiers

Poker sur Mac

 

Découvrez avec notre dossiers les salles de poker compatibles pour mac.



Un Joueur au Hasard

Phil Ivey

Phil Ivey est un des joueurs de poker les plus connus de sa génération. Le Tiger Woods du poker, présents au plus haut niveau dans toutes les variantes...

Ramasser des jetons avant le flop (voler les blinds, resteal, squeeze)

Voler des Jetons
Voler des Jetons ...

Qui n’a jamais connu cette situation ? Vous êtes dans un tournoi, les blinds augmentent, augmentent, mais vous ne voyez pas une main correcte. En joueur sérieux que vous êtes, vous respectez une sélection de mains stricte. Mais pas très chanceux, vous n’avez pas vu un flop depuis bien longtemps. Y’a-t-il une solution pour remédier à cela ?

Oui, il y en a. Si vous êtes attentif à la table, et pas seulement à vos cartes, vous pourrez trouvez des situations pour gagner quelques jetons en plus avant même que le flop ne soit distribué. Pas grand chose certes, mais si vous répétez l’opération plusieurs fois, ce petit quelque chose pourrait bien devenir un capital intéressant.

Trois techniques peuvent vous permettre de grappiller ces quelques jetons indispensables dans les tournois. Le vol de blinds, le resteal, et le squeeze. Cela paraît flou, n’est-ce pas ? Je rentre maintenant dans les détails.

Le vol de blinds :

C’est la technique la plus connue des joueurs de poker, utilisée et réutilisée. Tous les grands joueurs vous diront que le vol de blinds est une étape indispensable pour réussir quelque chose en tournoi, mis à part avoir une chance insolente et gagner de multiples gros pots.

En quoi cela consiste ? C’est très simple. Vous êtes au bouton ou au Cut-off (position située avant le bouton), et personne n’a mis, pour le moment, le moindre jeton dans le pot avant vous. Les seuls à avoir mis des jetons dans le pot, ce sont les blinds, qui vont parler après vous. Et rien ne dit que ces blinds ont une belle main.

Dès lors, à vous de jouer. Relancez fort, comme si vous aviez un gros jeu. Logiquement, si les blinds ont un jeu faible, elles se coucheront et vous ramasserez donc quelques jetons.

Le resteal :

Steal = vol. Le resteal est donc une sorte de contre-attaque face au vol de blinds. Nous venons de le voir précédemment, le vol de blinds est une pratique très connue. Tellement connue que les joueurs lâchent de moins en moins facilement leurs blinds.

Prenons un exemple. A chaque tour de table, le bouton relance pour vous voler les blinds. Forcément, l’impatience commence à vous gagner. Assez de voir vos jetons partir chez la même personne, et surtout impossible que ce voleur ait une main correcte à chaque tour.

Dès lors, il faut trouver une parade. Le resteal consiste donc, quand vous pensez qu’un joueur est en train de voler vos blinds, à le surrelancer.

Exemple : Vous êtes de SB (Small Blind) et les blinds sont de 50/100. Le bouton relance à 300. Vous pensez à un vol. Dès lors, une relance à 900 devrait être suffisante pour l’obliger à se coucher.

En plus de ramasser une belle quantité de jetons, vous gagnerez également le respect de votre voleur. Au prochain tour, il y réfléchira sûrement à deux fois.

Le squeeze

Progressons encore d’un cran dans l’échelle du vice. Le squeeze est de loin le moove le plus risqué des trois, puisque vous n’allez pas tenter de voler un ou deux joueurs, mais plusieurs, voire même toute la table.

Le squeeze se fait dans des conditions particulières. Déjà, il faut avoir la main pour. Une paire, petite ou moyenne, un A-x, des figures ou des connecteurs sont des mains appropriées pour un squeeze.

Ensuite, il faut la position. Le squeeze ne se fait pas en position moyenne ou intermédiaire. Il se fait soit au Cut-off (et encore…), soit au bouton, soit aux blinds.

Maintenant, le principe même du squeeze. La parole vous arrive. Pas un seul joueur qui vous précède n’a relancé. En revanche, il y a beaucoup de limpeurs (qui ont juste payé la BB). Que pouvez-vous en déduire ? Qu’il y a de fortes chances que pas un des ces joueurs n’ait une main très forte. Qu’en tout état de cause, il est fort peut probable qu’un de ces joueurs ne suive une très forte relance.

C’est donc le moment pour vous de prendre votre courage à deux mains, et de vous jeter à l’eau. Le jeu est donc de relancer fort. Pas la relance standard de 3BB, car vous serez sûrs de trouver des payeurs. 10BB est un minimum, vous pourrez même aller jusqu’à votre tapis.

C’est un moove risqué, mais payant. Si cela fonctionne, vous allez ramasser un pot qui pourrait correspondre au moins à 5-6 Big Blinds.