Top bonus
winamax poker Winamax est une très bonne salle. Patrick Bruel en est l'ambassadeur.
Profitez du bonus Winamax de 500€ à l'inscription.

everest poker Everest Poker est une salle très réputée en France !
Profitez du bonus 500€ lors de votre inscription.

pmu poker PMU Poker s'est placé comme un des leaders sur le marché !
Profitez du bonus cash de 30€ à l'inscription.

Nos Derniers Dossiers

Poker sur Mac

 

Découvrez avec notre dossiers les salles de poker compatibles pour mac.



Un Joueur au Hasard

Patrick Antonius

Patrick Antonius est un des joueurs les plus talentueux de la nouvelle génération : agressif et imprévisible, il est à la fois craint et respecter par...

Rentabiliser une main faite

Rentabiliser Une Main Faite
Rentabiliser une main faite ...

Il y a des moments délicieux pour un joueur de poker. Vous venez de relancer avec votre paire de 8. Un joueur, puis deux vous suivent, et la magie des cartes vous offre les deux 8 qui vous manquent pour compléter votre carré.

Dès lors, pas question de filer déboucher une bouteille de champagne ou encore de commander au serveur de votre cercle de jeux une assiette de caviar. Car si la chance vous a souri, c’est maintenant que vos qualités de joueur de poker doivent s’exprimer.

Rentabiliser ses grosses mains est un des exercices les plus compliqués à gérer pour les joueurs de poker de tous niveaux. En effet, rien de plus frustrant que de voir vos deux bienfaiteurs se coucher à cause d’une mise un peu trop forte, vous offrant quelques clopinettes quand vous auriez pu toucher le jackpot.

Comment attirer vos adversaires à vous donner quelques jetons ? Quelques techniques existent…

Le check raise :

Tout est dans le terme. Un check, généralement, est synonyme de faiblesse. C’est justement ce que l’on veut faire croire à l’adversaire.

Le principe du check-raise consiste donc à checker, en vue de faire miser son adversaire qui pourrait être tenté, au vu de notre supposé faiblesse, «d’arracher» le coup, avant de le surrelancer.

L’intérêt de cette technique est double. Premièrement, vous prenez à coup sûr de l’argent à l’adversaire, et vous avez des informations sur sa manière de jouer.

Deuxièmement, et c’est là que la technique s’avère intéressante, vous touchez à son orgueil. Beaucoup de joueurs acceptent mal de mettre des jetons dans un pot, et de devoir se coucher immédiatement après. Si vous aviez misé d’entrée, il aurait pu se coucher sans remords. Le fait d’avoir misé l’implique un peu plus, et vous aurez plus de chances de voir votre main payée.

De plus, le check-raise peut être synonyme de force, mais également de bluff. Pourquoi avoir checké si vous aviez une grosse main ? Pourquoi lui laisser le bénéfice d’une carte gratuite ? Assurez vous qu’avec un check-raise, vous aurez mis ces doutes dans l’esprit de votre adversaire. Et le faire douter, c’est avoir fait une bonne partie du travail…

Le slowplay :

Le slowplay, où l’art de passer pour un faible alors que l’on est très fort. Slowplayer est un exercice qui peut s’avérer très rentable, mais aussi très destructeur.

Cette technique consiste à jouer de façon faible une main alors que vous avez touché très gros. Checker et juste payer la mise adverse. Checker alors que votre adversaire vient de le faire. L’intérêt, ici, est de permettre à votre adversaire soit de penser qu’il a la meilleure main, soit d’obtenir des cartes permettant de l’améliorer, sans pour autant vous passer devant.

Là est le danger. Pour slowplayer, vous ne pouvez pas vous permettre d’avoir un juste bon jeu. Une top paire ou petite double paire, ce n’est pas suffisant. Pour slowplayer, il faut être très fort. Suffisamment fort pour être assuré que si vous offrez des cartes à l’adversaire, vous resterez devant lui.

Les mises de valorisations (ou value bet) :

Le value bet, ou comment miser pour donner envie à l’adversaire de rester avec vous. Le principe de la mise de valorisation est simple. Il consiste à miser une somme peu importante par rapport au pot, ce qui tentera votre adversaire à suivre, même si sa main n’est qu’une main moyenne voire faible.

Par exemple, imaginez que vous avez une paire de 8, et qu’un flop A-8-3 tombe. Le pot est de 5000. Une value bet consisterait à miser aux alentours de 1000. En effet, en misant 1000, vous offrez la capacité à votre adversaire de tenter de gagner 6000 en misant seulement 1000, ce qui s’avère être un investissement extrêmement profitable.

En plus de garder votre adversaire dans le coup, vous grossissez donc petit à petit votre pot. Intéressant quand vous êtes assuré qu’il vous reviendra au final…